Missions

Les deux piliers de la mission consistent à représenter et structurer la filière de l’accompagnement. Plus globalement :

Fédérer les professionnels :

L’activité d’accompagnement est un usage intégré depuis des décennies par de nombreux acteurs du territoire. Cependant, à ce jour, chacun travaille seul, avec des méthodes apprisent au fil de l’expérience. Cette activité soulève de nombreuses questions d’ordre juridique et assurantielle, jusqu’ici chacun y répondait avec ses moyens ou prenait ses responsabilités. Face à la demande croissante d’accompagnement et de futurs accompagnateurs, nous ne pouvons plus nous contenter de solutions approximatives. Il est temps d’unir nos forces et nos moyens pour proposer des solutions fiables qui permettent de sécuriser le développement de cette activité.

Faire reconnaître l’activité:

L’accompagnement à l’autoproduction et à l’entraide dans le bâtiment est considéré comme une activité nouvelle et comme toute pratique nouvelle génère parfois à tord des craintes.
Le rôle de la fédération est de faire connaître et reconnaître cette activité auprès des maîtres d’ouvrage, mais aussi des professionnels du bâtiment et des institutions en tant que prestation complémentaire ou activité principale. Il s’agit d’une filière économique qu’il faut faire émerger.

Influer sur les pouvoir public:

L’accompagnement est une des solutions pour permettre de répondre aux enjeux du bâtiment que ce soit en neuf ou en rénovation. 
Alors que le terme d’accompagnement commence à apparaître dans de nombreux rapports, il nous faut inciter les pouvoirs public à intégrer l’accompagnement dans ses différents dispositifs public. 
Cela implique des travaux tels que:
  • Réfléchir à des solutions assurantielles adaptées à cette pratique et proposer des formules d’assurances pour les pro et particuliers auto-constructeurs
  • Synthétiser les rapports publics parus ayant lien avec ce sujet et mettre en évidence l’intérêt de cette nouvelle pratique.
  • Former les accompagnateurs en place et les futurs accompagnateurs.
  • Développer des outils spécifiques à cette activité.